google40fd6c9c703cb747.html

Indications des TCC

Les TCC sont tout particulièrement indiquées pour la prise en charge de certains troubles. La Haute Autorité de Santé préconise d’ailleurs, pour beaucoup d’entre eux, une prise en charge comportementale et cognitive.
Ces thérapies conviennent à toutes les tranches d’âge: enfants, adultes et seniors.
En voici quelques exemples:

Trouble panique avec ou sans agoraphobie

« Les thérapies cognitivo-comportementales sont les psychothérapies de choix; plusieurs méthodes ont été étudiées : thérapie cognitive et thérapie d’exposition… Les thérapies cognitivo-comportementales et les médicaments ont montré globalement une efficacité équivalente. La durée optimale est de 12 à 25 séances de 45 minutes environ. » HAS  2007

Phobie sociale

« Les thérapies cognitivo-comportementales et le traitement médicamenteux ayant démontré la même efficacité dans la phase aiguë, le choix dépend des préférences du patient et de la disponibilité d’un thérapeute.  » HAS 2007

Phobie spécifique (insecte, sang, orage, animaux…)

« Aucun médicament n’a apporté la preuve de son efficacité (pas d’AMM). Le traitement repose sur la TCC : thérapie d’exposition, au nombre de 12 à 25 séances de 45 minutes environ. » HAS 2007

Trouble obsessionnel compulsif

« Les Thérapies cognitives et comportementales (TCC) sont le traitement de choix [basées sur l’exposition avec prévention de la réponse (EPR)]. Dans la plupart des cas, elles reposent sur au moins 25 séances de 45 minutes environ. » HAS 2007
Il semblerait que la TCC, comme les thérapeutiques médicamenteuses, permettent une « normalisation » du fonctionnement cérébral chez les personnes atteintes de TOC.

Trouble anxieux généralisé

« Les thérapies cognitivo-comportementales ont un effet thérapeutique significatif qui se maintient à 6 mois et jusqu’à 2 ans de suivi ; elles sont aussi efficaces que les traitements médicamenteux, la TCC doit être privilégiée par rapport aux traitements médicamenteux . » HAS 2007

Dépression

« Les TCC sont indiquées dans le traitement des épisodes dépressifs, elles ont pour objectif principal les symptômes psycho-comportementaux et émotionnels. » HAS 2009
Mais encore:
irritabilité, gestion des émotions, insomnie, phobies, troubles du comportement chez l’enfant, troubles alimentaires…